Le Pervers (saboteur interne)

Le premier tyran sur le chemin des facettes de notre saboteur interne et pas le moindre.

Il est traité en premier du fait de sa perversion, afin de protéger la suite du processus de son action.

Il est à l’œuvre dans notre vie :

– Si nous avons tendance à attirer des personnes au fonctionnement pervers,

– Si nous sentons des mécanismes pervers à l’œuvre dans notre vie. Par exemple : dès que je fais quelque chose de bon pour moi, il m’arrive une tuile…

– Si nous sentons parfois des mécanismes pervers en nous (plus difficile à détecter) ou dans certains domaines de notre vie : argent, sexualité, relations. Par exemple: je suis attirée par les hommes qui vont me maltraiter.

Certains tyrans se situent plutôt au niveau du corps, d’autres au niveau de l’âme, et enfin au niveau du coeur.

Ce tyran s’inscrit dans un travail sur le cœur en nous invitant à assainir notre façon de nous aimer, d’aimer la vie et d’aimer l’autre.

En terme d’abondance, il nous empêche de récolter les fruits en faisant le métier que nous aimons.

Le cadeau de sa transformation : un sentiment profond d’adaptation à la vie, de réconciliation avec soi-même et ses talents. « Tout va bien, j’ai tout ce qu’il faut en moi pour réaliser qui je suis »