Le castrateur (saboteur interne)

Le septième tyran sur le chemin des Constellations de notre saboteur interne.

Il est traité après l’amer car il empêche tout envol, de la même façon.

Il est à l’œuvre dans notre vie :

– Si nous avons tendance à attirer des personnes castratrices, violentes physiquement ou verbalement, blessantes, qui ont tendance à nous faire mal dès que nous sommes le cœur ouvert, dans la joie,

– Si nous sentons parfois des difficultés dans notre relation aux autres : difficulté à s’exprimer, s’affirmer, peur de communiquer, peur de l’autre et de ses réactions, peur de faire mal les choses,, si nous nous sentons attendu au tournant,

– Si nous sentons parfois la castration à l’œuvre dans notre vie : tendance à vivre des événements difficiles, brutaux, violents. Sentiment de devoir payer tout bonheur vécu au travers de contre-coups, sentiment que la Vie nous veut du mal, que la vie s’acharne sur nous.

Certains tyrans se situent plutôt au niveau du corps, d’autres au niveau de l’âme, et enfin au niveau du coeur.

Ce tyran s’inscrit dans un travail sur le corps en nous invitant à aligner notre corps avec nos directions de vie et nos choix, en le libérant des anciennes souffrances.

En terme d’abondance, il empêche tout envol, toute réussite, toute construction durable. Il induit des schémas d’échec violents et douloureux. Tout s’arrête en plein vol, sans raison rationnelle. Il peut faire penser à une malédiction. Faillite, licenciement, coups durs sont le lot du castrateur.

Le cadeau de sa transformation : Plus de spontanéité, d’affirmation, d’audace et cela en toute sécurité. Plus de sécurité et d’action constructive dans la matière. Plus d’alliance avec le corps.